Les éléments fondamentaux de la charpente

La charpente est l’élément de la maison qui doit répondre à plusieurs attentes. Elle doit participer à garantir la stabilité de la structure, à soutenir le toit et le plafond, à rehausser l’esthétique. Sa conception doit s’adapter à l’usage prévu pour le bâtiment à couvrir. Pour toutes ces raisons, la mise en œuvre d’une charpente et sa réussite constituent une démarche essentielle.

 

 

 

Les rôles de la charpente

Quel que soit le type de la charpente, le matériau avec lequel il est fabriqué, en plus d’être l’un des garants de la stabilité de la structure, elle a pour principales missions : le support de la couverture et le maintien du plafond. En d’autres termes, une charpente doit être conçue pour :

  • Pouvoir supporter les charges fixes dues au poids total de la toiture et les charges temporaires dues aux intempéries (tempête, vent, gel, neige, etc.)
  • Pouvoir durer : changer une charpente veut dire, changer la couverture. Cela entraîne un travail coûteux et peut avoir des retombées négatives sur sa solidité et celle des murs porteurs.
  • Pour assurer le confort et le bien-être des occupants : charpente et toiture sont deux choses indissociables, une bonne charpente participe à optimiser la performance en isolation thermique et acoustique ainsi qu’une étanchéité excellente.

Si possible et si on en ressent le besoin, la charpente doit permettre des modifications internes ultérieures comme l’aménagement des combles en pièce supplémentaire et l’ajout d’une lucarne ou une fenêtre de toit.

Les types de charpentes et les matériaux utilisés couramment

Le matériau utilisé pour fabriquer une charpente est choisi pour répondre aux besoins de l’utilisateur du bâtiment, à l’usage auquel le bâtiment est voué. C’est ainsi que :

  • Le bois et le béton sont utilisés pour les bâtiments d’habitation. En effet, ces deux matériaux possèdent les performances techniques nécessaires pour assurer, le confort des occupants, la durabilité, la légèreté relative, la résistance aux attaques diverses sauf que le bois nécessite un entretien et un traitement régulier.
  • Le métal convient aux bâtiments agricoles et industriels, étant rapide à concevoir (ce qui allège le coût). La charpente métallique est durable et résiste aux attaques internes (produits chimiques stockés). Il est en principe plus léger que le bois ou le béton.

Le matériau est aussi choisi pour le style des bâtiments que la charpente doit couvrir. Dans cette optique :

  • La charpente en bois traditionnelle est destinée aux maisons classiques et de standing. En effet, elle est plus onéreuse que la charpente industrielle ou en béton, étant faite en bois massifs travaillés par des artisans à la demande du commanditaire. Autrement dit, elle priorise l’esthétique.
  • La charpente industrielle est la plus demandée par la majorité de la clientèle. Elle s’intègre à tout style architectural étant en bois et bien que standardisé. Elle est faite en bois de faible épaisseur, mais conçue pour être très stable. Elle est de prix abordable. Elle priorise la durabilité.
  • La charpente en béton en plus d’être utilisée pour certains types d’habitation est surtout destinée aux bâtiments de grande taille (type bâtiments administratifs). En effet, ni le bois ni le métal ne conviennent pas à de tels types de bâtiment, soit pour problème de quantité et d’entretien soit pour problème de coût.