Construction d’une maison en bois respirante

Une maison en bois respirante est une habitation à même d’emmagasiner les calories tout en laissant s’échapper les vapeurs d’eau. Pour avoir une bonne qualité d’air, le système d’isolation doit permettre une bonne régulation du taux d’humidité. Les professionnels du bâtiment recourent pour cela à l’utilisation d’isolants écologiques et des produits perméables à la vapeur d’eau, mais capables de retenir la chaleur.

Principe de la maison bois respirante

Des vapeurs d’eau d’une quantité non négligeable se dégagent dans toutes les pièces d’une habitation comme la cuisine et la salle d’eau. De même, la transpiration et la respiration des occupants occasionnent également un dégagement d’air humide. Pour assurer une bonne qualité de l’air ambiant, le système d’isolation d’un logement doit être en mesure de ramener cette humidité à un taux optimal compris entre 45 % et 55 %. Pour cela, les professionnels utilisent des matériaux écologiques réputés pour leur conductivité thermique. Ces isolants écologiques retiennent la chaleur tout en restant perméables à la vapeur d’eau. Le principe de la construction bois perspirante consiste à s’assurer que le transfert de cette humidité vers l’extérieur se déroule naturellement et de manière homogène.

Quelle technique utiliser ?

Les spécialistes de l’isolation recherchent constamment des procédés permettant d’améliorer la perméance des murs et des toitures afin de garantir une meilleure isolation des maisons. Les professionnels ont mis au point des panneaux en bois appelés OSB-Murs Ossature Bois- qui ont des propriétés répondants aux exigences du secteur du bâtiment. Les OSB sont à même d’emmagasiner les calories pour les restituer plus tard dans la maison et laisser s’évacuer la vapeur d’eau. Ces panneaux sont fabriqués avec des matériaux écologiques comme la ouate de cellulose ou le liège expansé. Ces murs garantissent l’isolation intérieure de la maison tout en assurant la stabilité de la construction. Pour optimiser les performances de ces produits, la pose d’une série de films frein-vapeur de perméabilité variable est conseillée.

Des isolants adaptés pour l’extérieur

L’utilisation de murs de type OSB a révolutionné les techniques d’isolation des logements, mais pour parfaire le système, les techniciens préconisent pour l’isolation extérieure des matériaux isolants très performants comme les fibres de bois. Par ailleurs, l’utilisation d’une peinture à l’argile procure au mur une perméabilité intéressante (en savoir plus). Non seulement ce produit facilitera le dégagement de la vapeur d’eau, mais apportera une jolie touche de déco. Le badigeon chaux s’avère également très efficace. Grâce à sa microporosité, cette matière permet de prévenir le gonflement des structures en bois lorsque celles-ci sont exposées à un taux d’humidité élevé. Cela évite également l’écaillement des peintures sur les parois extérieures des maisons.