Comment réparer sa toiture pour la remettre en bon état ?

Bien que les toitures soient généralement conçues pour affronter tous types d’agressions comme les fortes pluies, la neige, le vent, etc., elles nécessitent tout de même quelques entretiens périodiques et réguliers pour pouvoir assurer convenablement leur rôle de protection. Avec les entretiens appropriés, une toiture peut être intacte pendant une vingtaine d’années. Toutefois, la solidité et la résistance de la toiture dépendent également de sa conception et d’autres éléments comme la charpente. Pour prendre soin convenablement de la toiture, il existe certains aspects à ne pas négliger.

 

Travaux préalables pour réparer sa toiture

Comme tous les autres éléments de la maison, une toiture peut, au fil du temps, présenter progressivement des défaillances. Il peut s’agir de la réduction de sa fonctionnalité, mais aussi de la perte de son bon aspect, qui contribue à l’esthétique de la maison. Ainsi, d’une manière générale, c’est du manque d’entretien de la toiture que les infiltrations d’eau, l’apparition des moisissures, etc. se développent.

Pour réparer sa toiture, il faut d’abord définir l’origine du dommage. Ensuite, il est nécessaire d’évaluer l’envergure des dégâts afin d’identifier les réparations qui conviennent. Enfin, comme tous travaux de construction, l’établissement d’un devis est toujours indispensable pour éviter les frais imprévus, ou au mieux, faire appel à des professionnels.

Réparation proprement dite d’une toiture

L’envergure des dégâts dépend en général de la qualité de la pose de la toiture, mais surtout des types de matériaux du toit. Il faut, en outre, évaluer s’il faudrait les changer radicalement ou remplacer uniquement quelques éléments.

Pour garder l’esthétique, il est possible d’insérer par exemple, des tuiles de récupération ou acquérir des tuiles neuves à aspects vieillis, disponibles auprès des distributeurs. Une autre technique de remplacement consiste à alterner les éléments neufs et les éléments vieillis. Ce qui donnera un aspect original. Cependant, dans cette technique, il faudra toucher, même les éléments qui ne sont pas endommagés. Pour les tuiles à emboîtement, le mieux serait de remplacer tout un pan.

Dans le cas où il s’agit d’une ardoise, des éléments de récupération peuvent également être utilisés. Mais il faudra assurer que sa solidité soit la même que les éléments en place. Dans le cas où leurs résistances ne sont pas identiques, l’ensemble de la toiture serait vulnérable.

Par ailleurs, s’il s’agit de zinc, il est conseillé d’utiliser des éléments neufs. Comme la texture du zinc reçoit facilement la peinture, il ne serait pas difficile de trouver une couleur qui imitera l’aspect des éléments vieillis.

Quels que soient les travaux à effectuer, le principe est de rétablir l’aspect original de la toiture et d’assurer l’étanchéité et de garantir l’isolation. Dans ce contexte, l’intervention d’un professionnel est toujours de rigueur, d’autant plus qu’il s’agit d’un travail en hauteur, qui peut présenter des dangers. Pour réparer sa toiture, il est également envisageable d’installer en même temps des ouvertures : fenêtres, lucarnes, etc.